/
/
/
J’ai quitté les parents et fait mon premier million à 21 ans

J’ai quitté les parents et fait mon premier million à 21 ans

En avril 2021, à l’aube de mes 21 ans, j’ai pris une décision qui allait changer ma vie : quitter la maison de mon oncle.

Ça fait plus de 2 ans que j’ai quitté les parents pour vivre de façon indépendante.

Ça n’a pas été facile mais Dieu a fait grâce. Si tu es jeune et tu as envie de faire le grand pas, je crois que mon histoire et les conseils que je te donne à la fin t’aideront dans tes choix.

Quel était ma situation de vie avant de prendre cette grosse décision ?

Moi, à l’université 🤣 serein pourtant je n’étais pas inscrit

En avril 2021, à l’aube de mes 21 ans, j’ai pris une décision qui allait changer ma vie : quitter la maison de mon oncle.

Laissez-moi vous raconter comment j’en suis arrivé là.

Je vivais avec mon père, un ébéniste talentueux.

Il subvenait à mes besoins, je ne manquais de rien. Mon père m’a offert une vie stable, jusqu’à ce qu’une tragédie frappe 😢 .

En 2018, tout s’est écroulé : la perte de son travail, la disparition de son magasin dans le quartier de “9 kilos”.

Mon père avait tout perdu. Tout !

Face à cette crise, je me suis retrouvé chez mon oncle, le frère de mon père.

C’était une période tumultueuse, marquée par la difficulté de ma première année universitaire.

En effet, par manque de moyen financier et à cause de ma nationalité nigériane, il était super difficile de m’inscrire à l’université.

Pourtant, je refusais de me laisser abattre.

Avec mon bac C, j’avais une certaine crédibilité pour donner des cours à domicile dans les matières scientifiques à des enfants du lycée.

J’ai commencé à donner des cours à domicile et je m’initiais aux investissements en ligne.

Avec mes premiers gains, j’ai acheté des fascicules de la faculté SEG à l’Université Félix Houphouet Boigny, bien que non-inscrit officiellement dans cette univeristé.

Je supportais pas l’idée de rester là à la maison à ne rien apprendre pendant que mes amis étaient inscrits. Je voulais sortir aussi et essayer de nouvelles choses ; J’étais constamment poussé par ma curiosité.

Vivre chez mon oncle n’était pas facile.

Ses règles strictes et ses remarques parfois dures me poussaient à chercher un moyen de tracer mon propre chemin.

Qu’est-ce qui a créé le déclic ?

En mars 2020, il y a eu le déclic: j’ai eu l’opportunité de rejoindre la MTN académy.

J’ai décidé d’aller à 1000% et j’ai abandonné les cours à l’université pour me lancer dans une formation plus pratique en rapport avec l’Internet.

Après un an de formation, j’ai gagné en confiance. Durant cette période j’ai rencontré mon premier mentor en affaires, Avyt Beugre.

Il m’a enseigné l’état d’esprit entrepreneurial et m’a initié au marketing d’affiliation et à l’investissement en crypto-monnaies.

2021 a été l’année de mon envol. J’ai commencé à gagner de l’argent sérieusement et, en mars, j’ai franchi le cap de mon premier million de francs grâce aux investissements en ligne.

C’était le moment.

J’étais prêt à quitter la maison de mon oncle pour quitter toutes ses restrictions et frustrations.

J’étais prêt à prendre le risque. J’en ai parlé à mon père et j’ai été soutenu mentalement par lui tout au long de ce processus.

Quels étaient mes peurs et mes incertitudes ?

Source : https://www.freepik.com/

L’idée de vivre seul était intimidante.

J’étais comme David contre Goliath.

Comment j’allait affronté le fait de partir en sachant qu’il me sera difficile de revenir en arrière.

Chaque nuit, je me retrouvais face aux doutes.

Serais-je capable de gérer toutes mes responsabilités ?

Les finances, la cuisine, les factures … toutes ces responsabilités que j’avais rarement dû affronter seul.

Est-ce que je serai capable de tenir financièrement sachant que j’avais pas encore de revenus fixes.

L’inquiétude de l’échec me hantait.

L’indépendance, j’en rêvais, mais elle s’accompagnait d’un poids énorme.

Je craignais de ne pas pouvoir subvenir à mes besoins ou de me retrouver seul face à des situations imprévues.

L’angoisse de la solitude m’envahissait parfois, me faisant remettre en question ma décision.

Chaque jour était un combat entre mon désir d’indépendance et mes peurs intérieures.

J’avais peur de décevoir ceux qui comptaient sur moi, en particulier mon père et mon oncle, qui avaient tant fait pour moi.

Leur confiance en moi était-elle justifiée ? Pouvais-je vraiment faire honneur à leur soutien ? Est-ce que c’est vraiment la bonne décision ?

Malgré ces doutes, une petite voix intérieure me poussait en avant. Je me rappelais les leçons apprises auprès de mon père, mon mentor, les réussites, même petites, que j’avais accumulées.

J’ai réalisé que ces défis étaient en fait des opportunités de grandir, de me prouver à moi-même que j’étais capable de bien plus que je ne l’imaginais.

Comment j’ai planifié mon départ ?

Lorsque j’étais enfin prêt à partir, la première étape cruciale était de trouver un logement.

Mon ami Gaël et moi avons entrepris cette recherche avec sérieux.

Après plusieurs jours de prospection intense, notre persévérance a finalement payé : nous avons découvert une opportunité en Or à Blokauss.

C’était un studio de haut standing, idéalement situé en bordure de route, offrant un accès facile aux transports en commun. Le loyer était fixé à 100 000 francs par mois, avec une caution de 400 000 francs.

En plus c’était pas loin d’où je travaillais avec mon mentor.

Le jour suivant notre trouvaille, je suis allé régler le paiement.

Faire ce paiement était pour moi une grande fierté. Je pouvais enfin voir concrètement ce dont j’étais capable, une réalisation tangible de mon autonomie grandissante.

Cependant, l’étape la plus difficile restait à venir : annoncer à mon oncle mon départ imminent.

J’avais consciemment choisi de ne pas l’informer de mes démarches préalables, sachant qu’il s’y serait probablement opposé.

Lorsque je lui ai finalement annoncé que je devais partir pour saisir de nouvelles opportunités professionnelles, nécessitant un emménagement près de ma nouvelle zone de travail, il a été visiblement surpris.

Mais, après un moment de réflexion, il a accepté ma décision. C’est ainsi que j’ai déménagé, franchissant une étape déterminante vers mon indépendance.

Quels ont été les défis rencontrés lors de la transition ?

🥲 Les Charges Fixes

L’un des premiers défis auxquels j’ai été confronté en vivant seul concernait la gestion des charges fixes.

Loyer, factures d’électricité, d’eau, et d’internet sont devenus des responsabilités régulières.

J’ai dû apprendre à planifier et à budgétiser mes dépenses pour m’assurer de pouvoir couvrir ces coûts essentiels chaque mois.

Cette discipline financière était nouvelle pour moi, mais elle est rapidement devenue une compétence précieuse.

La Nourriture

La gestion de la nourriture était un autre défi majeur. Auparavant, je ne m’occupais pas de la cuisine ; maintenant, je devais non seulement cuisiner pour moi-même mais aussi faire les courses et planifier mes repas. C’était trop difficile, j’ai passé un long moment à acheter de la nourriture du dehors. Ce qui m’a très souvent causé des soucis de santé.

La Solitude

Vivre seul signifiait aussi faire face à la solitude.
Les premières semaines ont été les plus difficiles, me sentant souvent isolé.

Cependant, j’ai utilisé ce temps seul pour me concentrer sur mon développement personnel et professionnel.

J’ai également appris à apprécier les moments de solitude, les utilisant pour réfléchir, planifier et me ressourcer.

Les Finances

La gestion de mes finances était peut-être le défi le plus intimidant.

J’ai dû apprendre à équilibrer mes revenus avec mes dépenses, tout en mettant de côté de l’argent pour l’épargne et les investissements futurs.

Même si c’était pas évident tout le temps.

Je me rappelle des mois où j’étais limite à sec et j’avais peur mais Dieu faisait toujours grâce.

Grâce à mes activités en ligne, les formations que je donnais en ligne et à mes connaissances en investissement en ligne, j’ai pu augmenter progressivement mes revenus et gérer mes finances de manière plus efficace.

Ensuite je me suis trouvé un emploi et la c’était moins stressant au fil du temps.

Comment j’ai surmonté la plupart de ces défis ?

Malgré ces défis, j’ai pu les surmonter grâce à mon engagement constant envers l’apprentissage et à mon audace.

Je crois à un principe simple :

Plus de compétences, plus de valeur, plus d’argent.

Au fur et à mesure que je progressais dans ma vie d’indépendant, j’ai cherché activement des ressources, des conseils et des stratégies pour mieux gérer chaque aspect de ma vie.

  • Livres
  • Conférences
  • Mentors

Cette période de transition a été une école précieuse, m’enseignant des leçons inestimables sur la résilience, la gestion et l’importance de croire en ses capacités.

Quels sont les aspects positifs de ma nouvelle vie ?

Conférence Spoken Digital

L’indépendance a apporté avec elle une multitude d’aspects positifs qui ont façonné ma nouvelle vie de manière incroyablement enrichissante.

Voici quelques-uns des bénéfices majeurs que j’ai expérimentés :

1. Liberté et Autonomie

L’un des plus grands avantages de vivre seul a été la liberté. Je pouvais prendre mes propres décisions, grandes ou petites, sans avoir à consulter ou à compromettre avec d’autres.

Cette autonomie m’a donné un sentiment de contrôle sur ma vie que je n’avais jamais ressenti auparavant. Que ce soit choisir la décoration de mon appartement ou planifier ma journée sans contraintes externes, chaque choix était le mien.

2. Croissance Personnelle

L’indépendance m’a forcé à sortir de ma zone de confort et à relever de nouveaux défis.

Cela a entraîné une croissance personnelle considérable. J’ai développé de nouvelles compétence et j’ai également appris beaucoup sur moi-même — mes forces, mes faiblesses, et comment je réagis face à l’adversité.

3. Responsabilité et Discipline

Vivre seul m’a appris la valeur de la responsabilité et de la discipline.

J’étais désormais responsable de tout, de la propreté de mon espace de vie à la gestion de mon budget. Cette responsabilité m’a rendu plus discipliné et organisé dans tous les aspects de ma vie. Même si j’ai encore beaucoup à apprendre, j’ai plus ou moins une expérience que la plupart des jeunes de mon âge n’ont pas.

4. Confiance en Soi

Chaque petite victoire dans ma vie a contribué à renforcer ma confiance en moi. Savoir que je pouvais compter sur moi-même dans diverses situations a renforcé ma confiance en mes capacités et en mon jugement.

5. Réseautage et Relations Sociales

Vivre seul m’a également permis de construire et d’entretenir des relations sociales sur mes propres termes. J’ai eu l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes, d’élargir mon réseau et de nouer des amitiés durables sans contraintes.

6. Sens de l’Accomplissement

Enfin, il y a un profond sentiment d’accomplissement qui vient avec l’indépendance. Chaque étape, chaque obstacle surmonté, a contribué à un sentiment de réalisation personnelle et de fierté.

Voici 10 conseils je peux donner aux jeunes qui souhaitent faire de même

Godwin Soola - Conférence Jeune Afrique Entreprenante

Je rappelle vraiment que ces conseils sont basés sur mon expérience personnel. Je vous recommande de faire votre propre expérience et de ne pas prendre ce que je vais partager comme parole d’évangile.

1. Préparez-vous mentalement et émotionnellement

L’indépendance n’est pas seulement une question de logistique ; c’est aussi un défi mental et émotionnel. Préparez-vous à faire face à la solitude, aux responsabilités et aux défis inattendus. Cultivez la résilience et l’adaptabilité.

2. Planifiez et budgetisez

La planification financière est essentielle. Apprenez à gérer un budget, à économiser pour les urgences, et à dépenser judicieusement. N’oubliez pas de prendre en compte toutes les dépenses, y compris les petites ( souvent on a pas eu l’argent pour payer la patte dentifrice ou le savon🧼)

3. Développez des compétences génératrices de revenus

Avant de partir, essayez d’apprendre des compétences pratiques qui vous permettront de gagner de l’argent et de subvenir à vos besoins. Ces compétences vous aideront à vous sentir plus confiant et autonome.

4. Soyez prudent mais osez prendre des risques

Il est important de rester prudent, surtout en matière financière et personnelle. Cependant, n’ayez pas peur de prendre des risques calculés pour saisir des opportunités.

5. Construisez un réseau de soutien

Avoir un réseau de soutien — amis, famille, mentors — est crucial. Ne sous-estimez pas l’importance du soutien émotionnel et des conseils pratiques que ces personnes peuvent offrir.

6. Investissez dans votre développement personnel

L’indépendance est l’occasion idéale de se concentrer sur votre développement personnel. Que ce soit par l’éducation, le développement de nouvelles compétences ou des expériences enrichissantes, investissez en vous-même.

7. Apprenez à être seul

Apprenez à apprécier et à utiliser efficacement votre temps seul. Utilisez-le pour la réflexion, la croissance personnelle et la poursuite de vos passions. Mais la solitude est difficile donc préparez vous sérieusement.

8. Soyez patient et persévérant

Les choses ne se passeront pas toujours comme prévu. Soyez patient avec vous-même et persévérant face aux obstacles. Chaque défi est une opportunité d’apprendre et de grandir.

9. Célébrez vos réussites

N’oubliez pas de célébrer vos succès, petits et grands. Chaque étape franchie est une preuve de votre croissance et de votre indépendance.

Comment cette expérience a-t-elle influencé ma vie actuelle ?

Cette expérience d’indépendance a eu un impact profond et durable sur ma vie.

Aujourd’hui, je me trouve à l’aube d’un nouveau chapitre : celui d’aménager dans un nouvel appartement et de poursuivre mon développement personnel et professionnel.

Les leçons tirées de mes premiers pas vers l’autonomie continuent de guider mes décisions et mes actions.

La période passée en vivant seul a été une véritable école de la vie. J’ai appris l’importance de la responsabilité, de la gestion de soi, et de la persévérance face aux défis.

Ces compétences et connaissances acquises sont désormais des piliers sur lesquels je construis mon avenir.

Pour les années à venir, je me fixe des objectifs ambitieux.

Sur le plan spirituel, je souhaite m’engager dans un voyage de croissance et d’épanouissement, cherchant à comprendre davantage mes valeurs et à vivre en accord avec elles.

Financièrement, je vise à renforcer ma stabilité et à explorer de nouveaux moyens d’investir et de créer de la richesse.

Psychologiquement, je m’efforce de maintenir un équilibre et une santé mentale solides, en me consacrant à l’apprentissage continu et à l’auto-réflexion.

Mon désir de partager et de créer reste au cœur de mes ambitions.

Je compte continuer à servir mes clients avec dévouement et à générer un impact significatif à travers mes différentes initiatives. Que ce soit en partageant mes connaissances, en aidant les autres à atteindre leurs objectifs, ou en contribuant positivement à ma communauté, je suis déterminé à faire la différence.

Cette expérience d’indépendance n’est pas simplement un souvenir du passé ; elle est le fondement sur lequel je bâtis mon avenir.

Elle m’a enseigné que, peu importe les obstacles, avec de la détermination, de la discipline, et une volonté d’apprendre, il est possible de transformer les défis en opportunités de croissance et de succès.

J’espère pouvoir vous raconter encore d’autres expériences enrichissantes, d’ici là restez en bonne santé. 👋🏼

S'abonner à la Newsletter

Rejoignez 100+ abonnés et recevez 1 fois par semaine des stratégies, conseils et ressources pour  générer plus de clients grâce au marketing en ligne

Partager cet article sur :

Articles et ressources similaires

SEO
Astuces et technique pour avoir plus de clarté sur votre année 2024.